Visite du Beemster, patrimoine mondial de l’humanité I

Rustenhove anno 1782 MiddenbeemsterSur la route de Rijperweg se trouve « Het Heerenhuis » (la Maison de Maître), qui fut pendant longtemps un hôtel, une auberge, et fut également jusqu’à l’achèvement de la mairie actuelle (1993) le lieu de réunion du conseil municipal. C’est devenu aujourd’hui un restaurant.

Il ne subsiste hélas rien des résidences secondaires datant du 17ème et du 18ème siècles. Quelques maisons de maître du 19ème siècle, comme Boschrijk sur la route de Jisperweg et Rustenhove  au croisement des routes Volgerweg et Middenweg, donnent une idée de ce que cela avait du être. En face de Rustenhove se trouve la plus célèbre des fermes à toit en cloche du Beemster, « de Eenhoorn » datant de 1682. Le Beemster compte encore environ 300 fermes à toit en cloche. (voir plus loin la brochure « fermes du Beemster »)

Klooster WestbeemsterEn dehors de l’église de Middenbeemster, on compte encore deux autres églises : l’église « de Doopsgezinde Vermaning » sur la route de Middenweg (1785) et la monumentale église catholique de Westbeemster (1879). A côté de cette église se trouve un ancien monastère transformé aujourd’hui en appartements, et sur l’autre côté de la place de l’Eglise, se trouve le Café « De Kerckhaen », qui constitua un temps une église clandestine pour le peuple catholique (1752). (voir brochure « Les Eglises du Beemster »).

Dans la partie sud du polder, les fortifications de la ligne de défense d’Amsterdam ont été construites à la fin du 19ème siècle – début du 20ème siècle. Le fort de Spijkerboor est à visiter. (voir plus loin Folder NL forten Beemster

Fort spijkerboor met fortgracht Westbeemster